Société Académique de Saint-Quentin

Rue de la Sellerie

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

Rue de la Sellerie

 

En 1910, la rue de la Sellerie est une des plus belles rues de Saint-Quentin. Les dames, surtout, aiment y aller car elles peuvent avoir tout ce dont elles ont envie.
C’est en 1876 qu’Auguste Delherm fonde le « Grand Bazar » aux 20 et 22 rue de la Sellerie, dans deux maisons voisines jusqu’en 1910. La façade est alors restaurée et on en profite pour réunir les deux magasins par une seule devanture et par les agrandir de chaque côté. Le Grand Bazar devient les Nouvelles Galeries.
On y trouve de tout : Parfumerie, Bijouterie, Orfèvrerie, Horlogerie, Maroquinerie, Ganterie, Lingerie fantaisie, Mouchoirs, Tissus, Soierie, Parapluie, Cannes, papeterie,
Articles de bureau, Librairie, Porcelaines, Terres cuites, Saxe, Ménage, Chauffage, Eclairage, Confections pour Hommes, Dames et Enfants. Après la guerre, il deviendra les Nouvelles Galeries.
Au 22, M Devillers vend des chapeaux à 3frs 60 et la maison Laleu est une imprimerie où l’on peut faire des cartes de visite.
Près du Grand Bazar, l’entrée de l’ancienne église Saint-Jacques existe toujours. La bourse du commerce est déjà là au numéro 14. Entre les deux Mme Veuve Chéetham tient un estaminet, nom d'un petit bar, un bistrot de quartier.

Retour en haut de page