Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les églises et les chapelles ❯ Saint-Nicaise

Saint-Nicaise

        

Saint-Nicaise représentée sur une gravure en 1557   et sur une gravure du XVIIème

                           

                     Situation de Saint-Nicaise sur un plan de Charles Gomart en 1557

Saint-Nicaise fut bâtie dans le faubourg de Pontoile  à la demande des moines de l’abbaye de Saint-Prix, où les habitants de ce lieu trop éloignés de l’église d’Oestres venaient entendre la messe. Pour alléger la fréquentation de Saint-Prix, l’évêque de Noyon permit la construction d’une nouvelle église, qui fut achevée en 1257 et devint une paroisse succursale de celle d’Oestres. À cette époque, le culte de Saint-Nicaise, saint-patron et un des premiers évêques de Reims devait être célébré dans toutes les villes. Décapité par les barbares vers l’an 400, il est représenté tenant sa tête entre ses mains. L’édifice fut donc érigé  en son honneur. Le bâtiment se trouvait, entre la porte Saint-Martin et la porte de Pontoile, dans un quartier situé entre  les remparts de la ville, et un autre qui doublait le précédent. Aujourd’hui, elle n’existe plus, elle fut vendue à la révolution en 1793 et démolie en 1795.Son emplacement devait être à la place de la station Esso entre l’avenue Faidherbe (ancienne rue Neuve-Saint-Martin et la rue Blanqui (ancienne rue Saint-Nicaise).

                                      

    Saint-Nicaise - Cathédrale de Reims      Saint-Nicaise - Basilique de Saint-Quentin

                            

                    Emplacement où se trouvait l'église Saint-Nicaise avant la révolution

Retour en haut