Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nos écoles au fil du temps ❯ École maternelle Maria Montessori

École maternelle Maria Montessori

1 rue Boieldieu - L’école maternelle MONTESSORI est une extension du groupe scolaire BACHY. En effet, en 1962, les effectifs des écoles Bachy qui devaient accueillir les enfants provenant du nouveau Quartier du Vermandois étaient en nette augmentation. Le Conseil Municipal se trouvait devant un choix difficile : fallait-il accroitre la capacité d’accueil du groupe Bachy ou construire une nouvelle école dans le nouveau quartier ? Le rapporteur précisait qu’il ne s’agissait là que d’un projet malgré le courrier de l’Inspecteur d’Académie réclamant une construction de 11 classes regroupant primaire et maternelle.


© Collection particulière


L’étude fut confiée au Cabinet CANNONE; la dépense était évaluée à 528563 F si l’on surélevait les bâtiments du groupe BACHY. Les édiles pensaient maintenir le primaire dans le groupe et ne se préoccuper que d’une construction en maternelle, ce qui se passa en définitive.
Par délibération du 30 décembre 1964, modifiant sa décision du 21 mai précédent, le Conseil optait pour la
construction d’une école maternelle avec logement de fonction dans le quartier Vermand-Fayet sur un terrain de 2501 m² prévu à cet effet et confirmée le 2 juillet 1965 pour un montant de 479 810 F. A la réception provisoire, le 6 avril 1967, la dépense s’élevait à 481 267,95 F.
L’école ouvrit ses portes à la rentrée de 1967 et reçut le nom de MONTESSORI peu avant son ouverture.


© Collection particulière
C’est une construction traditionnelle crépie et peinte en blanc comprenant en façade le logement de fonction et l’accueil et sur une cour aménagée pour les petits, 4 classes grandes et bien éclairées.

                                                           

                                                                                            Maria Montessori 

Née le 31 août 1870 à Chiaravalle (Italie) et décédée le 6 mai 1952 à Noordwijk (Pays-Bas) où elle est inhumée. Médecin et pédagogue italienne, elle est l’auteur d’une méthode destinée à favoriser le développement de l’enfant par la manipulation d’objets et de matériels et par le jeu et la maîtrise de soi (Pédagogie Scientifique, 1909). En 1896, à 26 ans, elle devient la première femme médecin italienne et la première femme diplômée de médecine en Italie. Elle s’intéresse alors aux travaux concernant les enfants retardés. En 1900, elle décide de se consacrer à la pédagogie.
Actuellement on compte plus de 22 000 écoles Montessori sur six continents.
Bien que n’appliquant pas cette pédagogie, beaucoup d’écoles maternelles ont reçu cette dénomination en hommage à cette grande dame qui consacra sa vie aux enfants. C’est le cas de l’école construite à Saint-Quentin dans le quartier de Vermandois, dépendant du groupe scolaire Bachy. En France, il n’existe que 49 « écoles Montessori » agréées par l’Education Nationale.


Plaque posée sur le mur de l'école. © Collection particulière


© Collection particulière


L'école pendant la construction. © Collection particulière

 

Retour en haut