Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nos écoles au fil du temps ❯ École élémentaire des Girondins

École élémentaire des Girondins

C’est en 1958 que l’école des Girondins a pris cette appellation. Auparavant, elle était mentionnée école du Petit-Neuville.

En effet, la loi du 15 juillet 1881 rend exécutoire l’annexion par la ville de Saint-Quentin, du quartier du Petit-Neuville, hameau de Neuville-Saint-Amand. Ce quartier jouxte le faubourg d’Isle et connaît un accroissement rapide de sa population durant les années 1860-1880 en raison de son important développement industriel.

Mention de l’école en 1881 © Archives municipales

© Archives municipales

Avant ce rattachement, les enfants au nombre de 274 étaient scolarisés dans une école dont les locaux étaient loués à M. Marié-Bertin pour la classe des garçons et M. Letuppe pour la classe des filles. Le bail sera prorogé jusqu’en septembre 1898 date de l’entrée en service de la nouvelle école. Ce groupe scolaire, bâti sur l’emplacement actuel, a été construit par tranches successives sur un terrain acheté par la municipalité à M. Cornaille. Le premier lot comporte une école maternelle, une école de garçons et une école de filles ainsi que trois logements pour les directeurs-instituteurs.

La population du quartier continue de s’accroître, le nombre de classes, d’instituteurs et d’instituteurs-adjoints augmente périodiquement pour attendre en 1909 le nombre de 6 classes de garçons et de 6 classes de filles avec des effectifs de 60 et plus , élèves par classe de primaire.

Le groupe scolaire est délimité par la place des Girondins créée en 1896,la rue des Girondins(nom d’un groupe de députés pendant la Révolution) et la rue Félix de Pardieu(le premier maire de Saint-Quentin de 1792à 1799).Ces artères, renommées en 1899, s’appelaient respectivement rue de Paris et rue Braillon dans le hameau du Petit-Neuville.

Les bâtiments subissent des dégradations importantes durant la Grande Guerre de 1914-18. Deux baraquements sont construits en 1919 en attendant la remise en état des classes élémentaires endommagées et de la reconstruction de l’école maternelle détruite. L’électricité est installée dès 1924 dans les locaux restaurés, le revêtement des cours de récréation, le chauffage central à vapeur et les peintures des classes sont terminés le 31 mars 1926.

                                  

                                                                         © Archives municipales

La prolongation de 13 à 14 ans de la scolarité obligatoire en 1936 impose l’aménagement d’une classe supplémentaire de filles.

En 1945, des crédits sont alloués afin de réparer les toitures et les vitrages des fenêtres suite à l’effet de souffle du bombardement allié du 2 mars 1944. Pour s’adapter à la démographie du « baby-boom », deux classes préfabriquées pour les garçons et deux classes préfabriquées pour les filles sont mises en place dans la cour de l’école élémentaire pour la rentrée 1957-58. Une galerie vestiaire vitrée, en projet en 1921 mais non réalisée, est construite devant toutes les entrées en septembre 1958.

© Archives municipales

En 2013, le groupe scolaire de l’école des Girondins comporte 8 classes élémentaires et 6 classes maternelles avec des effectifs moyens de 20 à 30 enfants.

© Collections particulières

Retour en haut