Société Académique de Saint-Quentin

Demandes et offres d’emploi. Décembre 1850.

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois

Demandes et offres d’emploi. Décembre 1850.

M. Morant, huissier à Saint-Quentin, demande un petit clerc.

On demande de suite un bon jardinier pour faire de bons légumes, on compte à demi dans un héritage dans le quartier Saint-Jean.

M. Minard, à Oëstres, demande un garçon-meunier, bon rhabilleur.

On demande un Professeur pour une maison d’éducation aux environs de Saint-Quentin, on désire que le jeune homme ait au moins 25 ans.

Un jeune homme de 23 ans, pourvu d’un certificat d’aptitude pour l’enseignement, et appartenant à une famille honorable, désirerait trouver un emploi dans une banque, ou à défaut dans une bonne maison de commerce. Il possède une très bonne écriture et peut offrir sur sa conduite comme sur ses capacités toutes garanties désirables0

S’adresser, en cette ville, à M. Raymond, rue du Petit-Butin, 8.

On demande un sous-directeur et Agence dans chaque canton. - 1 200 frs et 600fr ; par an. -

S’adresser (franco) à M. Ducastel, inspecteur, 8, Impasse des Jeunes-Matins, à Amiens.

M.Duez, maître menuisier au Câtelet, demande de suite deux Ouvriers menuisiers et un Ouvrier ébéniste.

S’adresser, pour les articles sans indications, au bureau de ce journal.

Journal de Saint-Quentin.

Médiathèque. Fonds local.

Retour en haut de page