Société Académique de Saint-Quentin

Il y a 200 ans, du 7 au 13 décembre 1820

Articles ❯ Ça s'est passé il y a 200 ans

Il y a 200 ans, du 7 au 13 décembre 1820.

5 naissances seront constatées, suivant la loi, par Joseph François Dufour-Denelle, Officier de l’état-civil.

3 garçons : Thomas Daniel, fils de François Melcalfe, domestique, domicilié rue des Canonniers ; Béloni Désiré, fils de Louis Jacques Philippe Hernberger, marchand épicier, domicilié 77 faubourg Saint-Jean et Jules Alexandre, fils de Louis François Alexandre Carlier, tonnelier, domicilié 894 rue d’Isle.

2 filles : Thérèse Ambroisine, fille de Philippe Joseph Guislain, batelier, domicilié à Saint-Guislain, Royaume des Pays-Bas et Sophie Marie Rosalie, fille d’Antoine François Leroi, manouvrier, domicilié rue des Blancs-Bœufs.

1 mariage sera célébré : Paul Liberté Focquenoy, traiteur, 24 ans avec Catherine Eléonore Lardez, 27 ans.

 

8 décès seront constatés :

1 homme : Pierre Marcelle Boulanger, 22 ans, pêcheur, domicilié au faubourg d’Isle.

3 femmes : Marie Madeleine Mensont, 70 ans, veuve de Louis Dubois, tonnelier, domiciliée 474 rue Brulé ; Nicole Gros-Jean, 83 ans, domiciliée 217 rue des Jacobins et Marie Louise Augustine Coutant, 27 ans, épouse d’Etienne Charles André Lagny, ferblantier, domiciliés 804 rue d’Isle.

2 enfants : Joseph, 2 ans 2 mois, fils de Nicolas Deladrier, garçon brasseur, domicilié 708 rue de l’Etoile et Honorine Aimée, 11 jours, fille de Jean Thomas, ouvrier apprêteur, domicilié rue Saint-Thomas. 

2 enfants mort-nées, filles de Louis Jacques Legrand, fileur et de Quentin Alexis Brancourt, boucher

 

Retour en haut de page