Société Académique de Saint-Quentin

La nouvelle gare

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

La nouvelle gare

La gare détruite par le feu devait être complètement refaite.
Les premiers coups de pioche furent donnés le 29 septembre 1924. La gare devait mesurer 116 m de long, au centre, la salle d’attente avec le départ et l’arrivée des voyageurs.
Les travaux allaient être réalisés en 3 phases :
1ère phase : construction du bâtiment principal, l’entrée se fera du côté de la place et l’ensemble se terminera près des escaliers du nouveau pont. On fera d’abord les bureaux du chef de gare.
Durée des travaux 18 mois.
2ème phase : bureau des billets, salle d’attente des voyageurs, buffet sans oublier l’horloge et construction du pont
Durée des travaux de 18 à 20 mois.
3ème phase : les abords de la gare, le square, le jardin, les installations électriques.
L’ensemble des travaux devait se dérouler sur 5 ans.
A la fin de l’année 1928, les habitants du faubourg d’Isle n’en pouvaient plus et protestaient contre la lenteur des travaux : la passerelle n’était pas éclairée, le tramway ne circulait pas et la boue envahissait les abords...
L’inauguration aurait eu lieu le 18 octobre 1929. Les Chemins de fer du Nord avaient réussi à ce que tous les trains entre Paris, Bruxelles et l’Allemagne s’arrêtent à Saint-Quentin. Le 19 octobre 1929, les voyageurs pouvaient enfin prendre le tramway en descendant du train. Il ne restait plus que quelques détails comme l’installation d’une boutique pour la vente de journaux et peut-être la présence d’un syndicat d’initiative pour inviter les voyageurs à visiter la ville.
 
Retour en haut de page