Société Académique de Saint-Quentin

L'incendie de la gare

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

L'incendie de la gare

 
Le 13 janvier 1922, les Saint-Quentinois sont réveillés par le signal des voitures de pompiers qui traversent la ville à toute vitesse, LA GARE EST EN FLAMMES.
Le feu a pris dans les bureaux de distribution des billets : un poêle qui chauffait trop.
La vue est surprenante et angoissante. Les flammes et la fumée envahissent l’horizon. Les pompiers essaient de faire face comme ils peuvent. A la fin de la guerre, la gare est réinstallée provisoirement. On fait au moins onéreux et au plus vite avec du bois et du carton bitumé. Elle est maintenant dans un état déplorable.
Ce n’est que le lundi 29 septembre 1924 que l’on donnera, le premier coup de pioche, pour la construction de la gare que nous connaissons aujourd’hui.
Retour en haut de page