Société Académique de Saint-Quentin

Le chemin de Rouvroy

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

Le chemin de Rouvroy

 

Vers 1830, quand on empruntait le chemin de Rouvroy, on passait devant le Moulin blanc. C’était une grosse tour crépie au lait de chaux avec un toit pointu et quatre grandes ailes. Un estaminet s’installa et prit le nom de son voisin « Le Moulin-Blanc ». Ce fut longtemps un lieu de rendez-vous pour la jeunesse saint-quentinoise qui allait se promener jusqu’à Rouvroy et qui voulait manger une bonne flamiche au retour.
Le tramway s’arrêtait juste devant le « Moulin de la Galette », une guinguette qui proposait des bals le dimanche en matinée dansante de 15h à 19h, ainsi qu'en soirée jusque minuit.
Du moulin, il ne reste plus rien.
En 1881, une usine l'avait remplacé. Gustave Sébastien se spécialisa dans la guipure et employa plus de 2000 ouvriers. Remicourt devenait un quartier industriel.

Le chemin de Rouvroy est devenu la rue Henry Dunant.

Retour en haut de page