Société Académique de Saint-Quentin

Le vieux puits

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

Le vieux puits

 

Le 8 août 1893, le vieux puits quittait la place de l’hôtel de ville. Il fallait repaver la Grand ’Place et il avait été décidé d’installer un monument qui rappellerait la bataille de 1557.

Il trônait là depuis 1719.  Si le Vieux puits contempla pendant 174 ans la façade de l’hôtel de ville, il allait maintenant en voir l’envers.

Il puisait de l’eau à 32 m. de profondeur. Son diamètre à l’orifice était de 2,90 m. Il avait été fait de grès et entouré par une bordure en pierre bleue. Une structure de fer forgé de 4,06 m le recouvrait. Elle était en poinçon en plomb par feuilles épaisses posées entre le fer mouluré cintré à double courbure. 

Puis les années s’écouleront. Les jours de marché, les marchandes des quatre saisons mettront, dans les abreuvoirs ronds, le thym et le laurier. Les enfants joueront à cache-cache ou à chat perché.

Un jour de 1966, il devra encore déménager pour laisser la place aux voitures. Il ira à l’ombre silencieuse de la Basilique au milieu des parterres de fleurs jusqu’aux 6 et 7 octobre 2008.

Le 29 mai 2009, il retournait sur la place de l’Hôtel de ville.

Retour en haut de page