Société Académique de Saint-Quentin

Le kiosque

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

Le kiosque


Chaque dimanche, les familles Saint-Quentinoises mettaient leur plus belle tenue, elles avaient rendez-vous, rendez-vous aux Champs Elysées. Les Champs Elysées, c’était leur fierté. Ils étaient bien entretenus et chacun y trouvait de quoi se distraire.


On quittait la maison à 15h pour aller faire une promenade dans Remicourt. Les courageux allaient quelquefois jusqu’au Moulin brûlé.
A 16h, les musiciens du 87ème Régiment d’Infanterie jouaient les premières notes et tout le monde se retrouvait autour du kiosque. C’était l’occasion de parler avec indulgence des voisins, des évènements de la semaine et pourquoi pas de montrer sa dernière robe.


Un jour, on décida de mettre le concert à 17h45. A 18h30, il n’y avait plus personne, « pas même un pinson dans les arbres », on dût changer l’horaire.


Le kiosque à musique fut inauguré en août 1877 d’après un plan établi par l’architecte Pinguet-Védie dès 1870.

Retour en haut de page