Société Académique de Saint-Quentin

Le monument de la défense

Articles ❯ Saint-Quentin à travers les cartes postales

Le monument de la défense


Le 8 octobre 1881 avait lieu l’inauguration d’un monument pour commémorer la défense de Saint-Quentin. La veille, les habitants avaient pavoisé les rues et la décoration de la place du 8 octobre avait été particulièrement choisie.


Ce monument fut érigé à la gloire des Saint-Quentinois qui repoussèrent les troupes allemandes le 8 octobre 1870, et des soldats de l’armée du nord qui luttèrent contre des forces bien supérieures le 19 janvier 1871.


La statue était de l’œuvre du statuaire Barrias. Le motif principal, une femme portant un costume d’ouvrier et coiffée d’une couronne, représentait la ville de Saint-Quentin. Elle avait à sa droite un rouet et une quenouille symbolisant ainsi le textile, principale industrie de la ville. De la main gauche elle soutenait un défenseur volontaire de la Patrie qui tombait, atteint mortellement et dont le fusil s’échappait de sa main. Le corps de son fils, encore enfant, était placé à genoux, derrière le groupe.


Sur le piédestal, deux bas-reliefs avaient été apposés, ils évoquaient l’un la bataille du 8 octobre, l’autre la bataille du 19 janvier au Moulin de Tout-Vent. Autour, trois médaillons avec les effigies de Gambetta, Anatole de la Forge et le général Faidherbe étaient gravés ainsi que les armes de la ville.

Retour en haut de page