Société Académique de Saint-Quentin

Il y a 200 ans, du 9 au 15 mars 1820

Articles ❯ Ça s'est passé il y a 200 ans

Il y a 200 ans, du 9 au 15 mars 1820

12 naissances seront constatées par Louis Félix Desains, adjoint, faisant pour l’empêchement du maire les fonctions d’Officier de l’état-civil.

8 garçons : François Désiré, fils de Louis Henri Benjamin Dangu, commis, domicilié 1045 rue de la Sellerie ; Marie Celestin, fils de Charles Armand Segard, peintre en bâtiment, domicilié faubourg Saint-Martin ; Théodore, fils de Charles Louis Victorice Mognier, fileur, domicilié au faubourg d’Isle ; Charles Auguste, fils de Charles Auguste Boudoux, maçon, domicilié n° 106 à Remicourt ; Louis, fils de Louis Quentin Boyard, plafonnier, domicilié rue Saint-Martin ;  Charles Adrien, fils d’Antoine Hyacinthe Desmaze, marchand de vins, domicilié 1014 rue d’Isle ; Adolphe Nicolas Désiré, fils de Louise Catherine Phroline Lemaire, domiciliée place des Capucins et Victor Hippolite, fils de Leger Brutus Bailleux, cordonnier, domicilié 279 rue Saint-Jean.

4 filles : Julienne  Polyxène Marie Anne, fille de Georges Bourdon, cordonnier, domicilié rue Bruslé; Marie Josephe Adelphie , fille de Joseph Nottelet, menuisier, domicilié au faubourg d’Isle ; Marie Anne Adelle , fille de Jean Louis Lefevre, manouvrier, domicilié au faubourg Saint-Jean et Henriette Emilie, fille de Jean Louis Florimond Dessons, peintre en bâtiment, domicilié rue Sainte-Pécinne.

 

Aucun mariage ne sera célébré.

5 décès seront constatés :

1 homme : Jean-Baptiste Baudry, jardinier, 80 ans, époux de Marie Jeanne Perault, domiciliés 142 faubourg Saint-Quentin.

2 femmes : Marie Anne Thérèse Magnier, 90 ans, veuve Patte, domiciliée rue Sainte-Margueritte et Florence Carré, 33 ans, épouse d’Henri Hénoque, manouvrier, domiciliés 117 faubourg Saint-Martin.

1 enfant : , 14 jours, fille d’Emmanuel Hautecœur, ouvrier blanchisseur, domicilié au faubourg  Saint-

Martin.

1 enfant mort -né : fille  de Louis Malsergent.

Retour en haut de page