Société Académique de Saint-Quentin

Il y a 200 ans, du 17 au 23 février 1820

Articles ❯ Ça s'est passé il y a 200 ans

Il y a 200 ans, du 17 au 23 février 1820.

8 naissances seront constatées par Louis Félix Desains, adjoint, faisant pour l’empêchement du maire les fonctions d’Officier de l’état-civil.

3 garçons : Charles François, fils de François Lemaire, fileur, domicilié 120 faubourg Saint-Jean ; Jules Victore, fils de Gervais Nicolas Baron, colporteur, domicilié rue d’Isle et François Charles, fils de François Tricottaux, bottier, domicilié 1588 rue Saint-Martin.

5 filles : Louise Augustine, fille de Louis Stanislas Ducroc, fileur, domicilié rue des Canonniers ; Marie, fille de François Pruvost, bardeur, domicilié place Saint-Louis ; Félicité Flore, nouvelle-née, déposée au tour de l’Hospice civil de père et de mère inconnus ; Sophie, file de François Fargeot Tasbille, meunier, domicilié rue Saint-Martin et Geneviève Martine, fille de Pierre François Telle, tisseur, domicilié rue Sainte-Anne.

3 mariages  seront célébrés :

Damace Auguste Cuvellier, 23 ans, tailleur avec Elisabeth Désirée Joly, 23 ans ½.

Vincent Félix Francomme, 19 ans, 6 mois, fileur avec Elisabeth Françoise Dupont, 21 ans ½.

Jean Louis Racine, 22 ans, fileur avec Elisabeth Louise Quentine Dequet, 29 ans.

6 décès seront constatés :

1 homme : Louis Joseph Lemaire, 30 ans, traiteur, domicilié 26 rue Saint-Jean.

3 femmes : Françoise Jallu, 78 ans, domiciliée rue Saint-Martin ; Marie Anne Fondement, 90 ans, veuve de Nicolas Lenglet, manouvrier , domiciliée 108 rue du Huet et Catherine Victoire Boudot, 26 ans, épouse d’Emile Parfait Gosset, cordonnier, domiciliés rue Saint-Martin.

1 enfant : Joseph Gustave, 5 jours, fils de Joseph Isaac Dubreuil, serrurier, domicilié rue Saint-Martin.

1 enfant mort-né, fils de Louis Bégard, manouvrier.

Retour en haut de page