Société Académique de Saint-Quentin

Demandes et Offres

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois

Demandes et Offres.

 

On demande à emprunter une somme de 7 000 francs, pour plusieurs années ; on paierait 5% d’intérêts, on donnerait une garantie hypothécaire sur une maison et 4 ha de terres labourable, le tout valant au moins 18 000 francs.

Les demandeurs jouissent de l’estime publique

S’adresser à M. Delvigne, ancien notaire, demeurant à Beaurevoir.

 

M. Pecqueux, notaire à Saint-Quentin, demande un second et un petit Clerc.

 

M.A. Duflot, marchand de draps et nouveautés, grand place, n°3, demande un jeune homme de 14 à 15 ans, ainsi qu’une Demoiselle qui désireraient apprendre cette partie.

 

On demande de suite, à la Ferme-Ecole de Guizancourt, un bon ouvrier charron.

S’adresser en personne.

 

Un mécanicien fort habile, dans la force de l’âge et d’une conduite des plus régulières, demande à se placer dans une filature de coton. Il construit et répare les métiers, ainsi que les machines à vapeur ; il fait tout ce qui a un rapport à la filature.

S’adresser pour tout renseignements, à M. Pecqueux, successeur de M. Fleury, notaire à Saint-Quentin.

 

Un géomètre de cette ville demande un Employé.

 

On demande un Domestique, sachant très bien conduire unz voiture de maîtres à deux chevaux.

 

On demande une Femme de 35 à 40 ans, sachant coudre, laver et faire un peu de cuisine ; elle doit être munie de très bons certificats.

 

Journal de Saint-Quentin. Août 1848

Médiathèque. Fonds local.

Retour en haut de page