Société Académique de Saint-Quentin

Négociant en vins, spiritueux et eaux-de-vie à Saint-Quentin

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois

Avis important

M. ARRACHART, négociant en vins, spiritueux et eaux-de-vie à Saint-Quentin, donne avis que les vins étant diminués de prix, par suite de la stagnation des affaires, il serait avantageux aux personnes qui peuvent le faire, de profiter de cette circonstance pour s’approvisionner en excellents vins de 1846. On trouvera dans ces caves un beau choix de Vins de Bordeaux, de Macon, et de haute et basse Bourgogne de 1844 et 1846, depuis 70fr. la pièce jusqu’à 500fr.. Il a aussi quelques vins de 1847 à 55fr. la pièce de 225 litres, mais ces vins sont médiocres, tandis que les 1846 même de 70 à 80fr. sont très bons.

Chez M. ARRACHART, le prix fixe est marqué sur chaque pièce, droits non compris ; il garantit la pureté de ses vins, et s’engage, sur facture, envers tous les consommateurs, à les reprendre dans le courant de l’année de la livraison, et a en rembourser le prix dans le cas où l’on ne trouverait pas d’un prix avantageux ou d’un qualité satisfaisante.

Journal de Saint-Quentin. Septembre 1848.

Médiathèque. Fonds local.

Retour en haut de page