Société Académique de Saint-Quentin

Il y a 200 ans, du 17 au 23 juin 1819

Articles ❯ Ça s'est passé il y a 200 ans

Il y a 200 ans, du 17 au 23 juin 1819.

6 naissances seront constatées par le maire de Saint-Quentin,  François Nicolas Antoine de Baudreuil 

2 garçons : Antoine François, fils d’Antoine François Leroy, manouvrier, domicilié rue des Corbeaux et Jules, fils de Magloire Baudemont, perruquier, domicilié 105 rue du Huet.

4 filles : Marie Catherine Alexandrine, née hors mariage, fille de Catherine Caron, domiciliée au faubourg Saint-Martin ; Adélaïde, fille de Charles Félix Courtois, manouvrier, domicilié rue des Bouloirs ; Louise Célina, fille de Louis François Née, commis négociant, domicilié rue du Gouvernement et Clara, fille de Jean Marie François Villemant, cordier, domicilié *03 rue d’Isle.

1 mariage  sera célébré  :

Alphonse Casimir Saint-Rémy, négociant, 25 ans, domicilié à Arras avec Marie Anne Ozalie Mareuse, 19 ans.

9 décès seront constatés :

2 hommes : Quentin Piré, 34 ans, fileur, époux d’Augustine Trefcon, domiciliés au faubourg d’Isle et Jean Quentin Auguste Boulmé, 20 ans, manouvrier, domicilié à Oestres.

3 femmes : Louise Catherine Douay, 21 ans, domiciliée 862 rue d’Isle, fille de François Antoine Douay ; Désirée Darsonville, 28 ans, épouse d’Armand Dumez, manouvrier, domiciliés faubourg Saint-Martin et Marguerite Gosssoin, 67 ans, veuve de Dominique Lefevre, valet de charrue, domiciliée place de Spy.

4 enfants :  Jean Napoléon, 8 ans ½, fils de Jean-Baptiste Letot, berger, domicilié 125 faubourg Saint-Jean ; Josephine Stephanie, 9 mois, fille de Louis Prevot, plafonnier, domicilié 24 faubourg Saint-Jean ; Adèle Sophie, 15 mois, fille d’Augustin Clerentin, fondeur en cuivre, domicilié 1735 rue des Bouchers et Théophile Jules, 15 mois, fils de Charles Louis Pinchon, marchand, domicilié 652 rue de Grainville.

Retour en haut de page