Société Académique de Saint-Quentin

Au Pauvre Diable MAGASIN DE BONNETERIE

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois

Au Pauvre Diable

MAGASIN DE BONNETERIE

EN GROS ET EN DETAIL

Grand’ Place, près l’Hôtel-de-Ville, n°48.

Le sieur BERQUET – VIVOT a l’honneur de prévenir le Public qu’il arrive de Fabrique avec un grand choix de BONNETTERIE, tels que : Bas de soie, Bourre de soie, Bas de coton et Chaussettes de fantaisie en tous genres, Bas de coton et de soie. – Gilets, Pantalons, Caleçons de Flanelle et en coton, grand choix de Gants de peau et autres ; un grand assortiment de Chaussures de dames et d’enfants, tel que Bottines et Souliers en tout genres, de la fabrique de M. Lardemer, de Lille, même prix et même qualités. – Bourrelets, cirés et Tabliers de bonne, Franges et Embrasses de rideaux de toute espèce ; Bouquets de mariée et de baptême et d’autres Articles dont le détail serait trop long.

Le sieur BERQUET espère, par la qualité de ses Marchandises et la modération de ses prix, mériter de plus en plus la confiance des personnes qui la lui ont accordée jusqu’à ce jour.

Journal de Saint-Quentin. Juin 1841

Médiathèque. Fonds local.

Retour en haut de page