Société Académique de Saint-Quentin

Il y a 200 ans, du 4 décembre au 10 décembre 1817

Articles ❯ Ça s'est passé il y a 200 ans

Il y a 200 ans, du 4 décembre au 10 décembre 1817

  • 11 naissances seront constatées par le maire de Saint-Quentin, François Nicolas Antoine de Baudreuil :

 

4 garçons : 2 déposés au tour de l’hospice civil de parents inconnus, un de Pierre François Cassel, marchand et un de Hector Queirzy, menuisier

7 filles : victoire Bricout, présumée âgée de 20 mois, déposée au tour de l’hospice civile de parents inconnus ; 2 filles, nées hors mariage de Désirée Gain et de Marguerite Joséphine Hareng ; une de Quentin François Demoulin, tonnelier, une de Joseph Taconet, vitrier et une de Jean-Baptiste Morcrette, manouvrier. 4 mariages seront célébrés :

  • 7 mariages seront célébrés :

Quentin Alexis Brancourt, 21 ans, boucher  avec madeleine Josephe Dumoutier, 22 ans ½

Louis Sévère Aimé Sainte Marie Mariolle, menuisier, 19 ans avec Louise eugénie Adelle Deversan, 17 ans

Jean-Baptiste Priez, sellier, 23 ans avec Julie Louise Victoire Pelletier, 20 ans

Pierre Louis Lemaître, couvreur, 18 ans avec Rosalie Célinie Longre, 18 ans

Publicola Gros, fileur de coton, 24 ans avec Victoire Anastasie Désirée Chevalier, 22 ans

  •    5 décès seront constatés

 Un enfant sans vie, de sexe masculin d’André Lambert, tailleur, 27 ans et un garçon de 7 ans de Jean François Victor Labergris, tonnelier, domicilié rue des Corbeaux; Marie Louise Clémence, Elisabeth Lefevre, 17 ans ½; Marguerite Bondon, divorcée de Charles Bertrand, perruquier et veuve de François Prevost, boulanger; Auguste Alliot, 23 ans, boulanger

Retour en haut de page