Articles, photos, gravures

Articles ❯ Manifestations ❯ Vernissage de l'exposition "Il y a 100 ans... un musée pour les papillons"

Vernissage de l'exposition "Il y a 100 ans... un musée pour les papillons"

                                  

« Par son testament daté d’avril 1912, Jules Passet a légué à la Ville de Saint-Quentin ses magnifiques collections ornithologiques et entomologiques, fruits de plus de cinquante années de travail et de patience. Dès son jeune âge, il marqua un goût très prononcé pour l’étude des sciences naturelles; il commença par récolter et classer les insectes et papillons qu’il voyait autour e lui ; puis cela ne lui suffisant plus, il fit venir des espèces exotiques. Doté d’une grande fortune, il put acheter très cher des pièces rares ou inconnues en France, et comme il voulait posséder des espèces nouvelles dès leur découverte, il n’hésitait pas à payer deux ou trois cents francs un papillon ou un insecte qu’il ne possédait pas encore. (…)

Devenu âgé et ne pouvant plus s’occuper seul de l’entretien de toutes ses collections, il voulut bien m’honorer de son amitié et de sa confiance en me chargeant de ce travail, qu’il a désiré que je continue après sa mort. Selon ses volontés, j’ai classé et groopé dans des vitrines tous les échantillons d’histoire naturelle, de façon qu’ils soient bien visibles pour le public. Ce sont ces collections, résultat de toute une vie de labeur, et qui constituent un des plus riches musées de France que je remets entre vos mains, M. Le Maire, en vous sisant au nom de M. Passet : Merci ! »

Extrait du discours de Paul Géret, Conservateur du Musée, lors de l’inauguration

Stéphane LEPOUDÈRE Maire-Adjoint chargé de la Culture pendant son allocution et Agnès VILLAIN Conservateur du Musée des Papillons

             

                     

                                       Vestiges de l'ancienne église Saint-Jacques

Retour en haut