Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ De l'usage des poids et mesures

De l'usage des poids et mesures

Avis

Le maire de la ville de Saint-Quentin, rappelle aux habitants qui, en raison de leur commerce ou profession, font usage de poids et de mesures, que le bureau de la vérification des poids et mesures, établi en l’hôtel de la sous-préfecture, sera ouvert pour la vérification de 1820 jusqu’au premier août prochain, les lundis et vendredis, de dix heures du matin à cinq heures de l’après-midi.

Aux termes de l’arrêté de M. le Préfet, du 22 avril dernier, tous les négociants, marchands, bouchers, fabricants, cultivateurs, restaurateurs, meuniers, bouchers, boulangers, aubergistes, cafetiers, cabaretiers, les entrepreneurs de voiture , tant par terre que par eau, destinées au transport des marchandises, et en général tous autres faisant usage des poids et mesures, sont tenus de les envoyer au bureau établi à la sous-préfecture, avant le premier août prochain, pour y être vérifiés et poinçonnés conformément audit arrêté.

Immédiatement après le délai fixé pour la vérification, des visites seront faites dans chaque boutique, magasin, atelier et les contraventions constatées par des procès-verbaux qui seront remis à M. le Juge de paix, ainsi que le prescrit l’article 15 de l’arrêté de M. le Préfet.

Fait à Saint-Quentin, en l’hôtel de la mairie, le 8 juillet 1820.

De Baudreuil.

 

Journal de Saint-Quentin.

B.M. Fonds local.

Retour en haut