Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les églises et les chapelles ❯ Saint-Rémy

L'église Saint-Rémy

                              

Image supposée de l'église Saint-Rémy, à droite, devant la basilique, avec en arrière-plan le clocher de l'église Saint-André.

                               

                  Situation de l'église Saint-Rémy au XVIIIe siècle (plan de Charles Gomart)

 

L’église Saint-Rémy ou Saint-Rémi n’existe plus aujourd’hui, elle fut démolie à la révolution entre 1794 et 1796. Il ne nous reste que le nom d’une rue qui relie la partie nord de la place de la Basilique et la rue du Gouvernement. Construite vers 1045, elle fut élevée au rang d’église paroissiale vers 1295. C’est dans cette paroisse que fut enregistré l’acte de décès de Maurice Quentin de la Tour, le 9 février 1788, bien qu’il ait été inhumé dans le cimetière de l’église Saint-André. Si nous n’avons pas d’images précises de cette église, nous savons par les plans de Charles Gomart qu’elle était relativement petite quinze mètres de long environ  sur cinq mètres de large. Elle était orientée comme la basilique et l’église Saint-André, l’entrée se faisant par la ruelle. On semble l’apercevoir sur une gravure du XVIIIe siècle, devant la basilique, avec en arrière plan le clocher de l’église Saint-André, mais le dessinateur, l’imaginant, ne s’est pas prononcé sur le campanile, le masquant par des feuillages. La rue n’a pas changé avec ses pavés de 1856 et nous donne une idée de ce que pouvait être cette église avant la révolution. 

                               

Acte de décès de Maurice Quentin de la Tour le 9.2.1788 (sources Archives  municipales)

                                      

                                                       Saint-Rémy - Basilique de Saint-Quentin

 

                                

                                                         La rue Saint-Rémi aujourd'hui en 2011

Retour en haut