Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les églises et les chapelles ❯ Saint-Pierre-au-Canal

Saint-Pierre-au-Canal

                         

                           

         Situation de Saint-Pierre-au-Canal en 1557 sur un plan de Charles Gomart

      L’appellation « Saint-Pierre-au-canal » vient du fait qu’à Saint-Quentin il y avait trois édifices religieux portant le vocable de Saint-Pierre : En dehors de celle qui nous intéresse, il y avait Saint-Pierre qui deviendra Sainte-Pécinne et Saint-Pierre-Milieu nom qui lui venait soit parce qu’elle était au milieu de la ville ou soit parce qu’elle se situait entre les deux autres. La chapelle était construite en bas de la rue de la Gréance (ancien nom de la rue d’Isle).
       Saint-Pierre-au-Canal, si on se réfère à Louis Paul Colliette dans « les mémoires pour l’histoire du Vermandois » a été bâtie en 1146 sur un bras de la Somme, qui lui donna son nom, entre les paroisses de la Toussaint et de Saint-Eloi. Ceci est confirmé par Charles Gomart qui la situe entre la ville et le faubourg.
        Saint-Pierre-au-Canal, succursale de l’église de Saint-Quentin, devint paroissiale en 1214. En 1557, elle fut incendiée, ainsi que tout le Faubourg d’Isle, qui n’était plus tenable sur les ordres de Gaspard de Coligny comme le relate Charles Gomart dans « Le siège de Saint-Quentin et bataille de Saint-Laurent 1557 » : « l’Amiral fit alors seulement replier ses troupes en bon ordre vers la porte d’Isle, et mettre le feu à toutes les maisons abandonnées…  ………….cet ordre fut si bien exécuté qu’en un instant tout le faubourg fut en flamme, depuis l’église de Saint-Eloi jusqu’à celle de Saint-Pierre-au-Canal. ». L’église ne sera pas reconstruite par la suite.
        Récemment, il a été retrouvé les restes d’une construction lors de fouilles archéologiques rue Michelet. D’après un plan de L. Jamart, ce serait Saint-Pierre-au-Canal, située à l’intérieur des remparts.
        Mais la question se pose en lisant les écrits de Louis Paul Colliette et ceux de Charles Gomart qui situent l’édifice en dehors des fortifications sur un bras de la Somme.(au début de la  rue du Général Leclerc, entre la place du 8 octobre et le canal)  Les vestiges trouvés rue Michelet seraient peut-être alors ceux de Saint-Pierre-Milieu ?

                           

                           

                           

             Situation de Saint-Pierre-au-Canal en 1557 sur un plan de L. Jamart

                            

            Église retrouvée lors des fouilles rue Michelet (derrière les remparts)

                    Emplacement probable de St-Pierre-au-Canal au début de la rue du Général Leclerc

Retour en haut