Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les rues, les avenues, les places, etc... ❯ Rue Xavier Aubryer

Rue Xavier Aubryer

          Situation de la rue sur un plan du Quartier Saint-Martin de 1950

                                            

                                                                       Xavier Aubryer

 

Elle commence rue de Picardie et aboutit rue Vigneron, elle est située parallèlement  entre les rue de Paris et de Ham. Elle a été tracée vers 1890 (d’après Charles Poette) et viabilisée par décision du Conseil Municipal du 1er décembre 1925. Dans cette rue se trouve l’école maternelle du même nom.

Cette appellation  lui a été donnée en hommage au journaliste et publiciste Xavier Aubryer. Celui-ci, né le 27 janvier 1827 à Piérry dans la Marne, a passé sa jeunesse à Saint-Quentin, rue de l’Évêché (aujourd’hui rue Etienne Dolé), élevé par des cousins, propriétaires du Château du Tronquoy, près de Lesdins et de terres au nord-ouest de notre ville. Il étudiera au Collège des Bons Enfants et ensuite au Lycée Charlemagne. En 1845 il crée une revue à Saint-Quentin et collabore au « Guetteur » et aussi à des journaux de la capitale : « L’Illustration, l’Artiste, la Gazette des Beaux-Arts, le Moniteur Universel, le Figaro, etc… » et écrira une vingtaine de romans. Si en politique, il avait une personnalité et des idées arrêtées étant insensible aux changements de régimes, il était surtout un artiste, un littérateur et un poète.

Chevalier de la Légion d’Honneur en 1865, il décédera à Paris le 15 novembre 1880 après quatre ans d’une longue maladie. Il sera à sa demande inhumé avec sa famille au cimetière Saint-Jean.

                                                       Rue vue de la rue de Picardie

                                                                Rue vue de la Vigneron

Retour en haut