Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les rues, les avenues, les places, etc... ❯ Rue du Wé et rue du Wé-Saint-Jean

Rue du Wé et rue du Wé-Saint-Jean

Situation des rues du Wé et du Wé-Saint-Jean sur un plan de 1859 de Charles Gomart

 

Un Wé ou gué serait un abreuvoir. La rue tiendrait son nom de celui qui s’y trouvait. La rue commence à l’intersection des rues du Petit-Origny, de la Nef d’Or et de l’Labbey de Pompières et mène à la rue des Arbalétriers. Autrefois, elle était appelée « rue des Tripes. Dans cette rue se trouvait un    béguinage fondé en 1235 et vendu en 1741 qui jouxtait  l’hospice Saint-Jacques situé rue Saint-Jean (actuellement rue Raspail). C’est à cet emplacement que fut construite la banque Lécuyer, qui deviendra la B.N.P.

La rue de Arbalétriers qui relie la rue des frères Desains à la rue Raspail s’appelait avant 1885 « rue du Wé-Saint-Jean ». Elle a aussi porté le nom de « rue des Noyers ». Un puits qui se trouvait à l’angle de la rue Saint-Jean, à gauche avait pour nom : « Puits du Wé »

                  Rue du Wé, aujourd'hui, vue de la rue des Arbalétriers

           

Retour en haut