Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les rues, les avenues, les places, etc... ❯ Rue Léon Ancelet

Rue Léon Ancelet

C’est une rue du Faubourg Saint-Martin, parallèle à la rue de Paris, en impasse. On y accède par la rue du Docteur Damay, ouverte vers 1958 avec un immeuble et des maisons individuelles pour familles nombreuses des H.L.M. Derrière passait l’ancienne voie ferrée « Vélu-Bertincourt ». Elle sera nommée "rue Léon Ancelet" en 1961.

Léon Alcide Alphrénèse Ancelet était né le 8 juillet 1872 à Mézières-sur-Oise. Il décédera à Saint-Quentin le 7 janvier 1944. Il s’était marié à Savy le 13 septembre 1895 avec Marie Arsène Désirée Hélene Belmer, née le 1er février 1869 à Itancourt, qui décédera le 23 novembre 1962 à l’âge de 93 ans 

Il était le secrétaire général de la mairie pendant la Grande Guerre et a assisté pendant toute l’occupation Arthur Gibert, promu maire suite au départ de M. Muller. Il quittera la ville parmi les derniers lors de l’évacuation et assistera avec le maire au départ des Saint-Quentinois jusqu’au 18 mars 1917.

Il figure sur une photo des membres de l’Administration municipale de Saint-Quentin, prise à Maubeuge après le 18 mars 1917.

Il avait été nommé secrétaire général de la mairie le 16 août 1910, lors du mandat d’Adrien Nordet, après avoir été agent-voyer cantonal pendant 13 ans et 8 mois et Voyer –architecte de la ville de Soissons pendant 5 ans et 7 mois.

Léon Ancelet restera à la mairie après la guerre avec comme maires successivement, Charles  Dessin, Romain Tricoteaux et Auguste Lartizien.

Il prendra sa retraite le 31 août 1934, ayant effectué 4 ans et 4 mois de sa carrière en région envahie.

Il restera Secrétaire honoraire et sera chargé de l’apurement des comptes de dommages de guerre et des affaires contentieuses en cours.

Il était Chevalier de la Légion d’Honneur

Léon Ancelet (à gauche) avec Arthur Gibert

La rue vue de la rue du Docteur Damay

 

 

 

Retour en haut