Articles, photos, gravures

Articles ❯ Saint-Quentin , il y a 100 ans ❯ Réglage de l'heure

Par la ville, Réglage de l’heure

 

Je viens de régler ma montre sur la tour Eiffel.

Tout simplement !

Vous savez que la tour Eiffel deux fois par jour envoie l’heure au petit bonheur. Le tout c’est d’attraper une onde hertzienne au passage.

Eh bien : Voilà, j’ai attrapé une onde. C’est chez M. Paul Lelong, horloger, 4 rue Saint-Jean, que cette aventure m’arriva tout à l’heure.

Oh ! Ça n’est pas bien compliqué ! On est devant une petite planchette, au milieu de laquelle est un tube rempli d’un liquide jaunâtre. Au bas, un récepteur téléphonique habituel. Pan ! Un petit coup  sec ; il est 10 heures 15 à l’observatoire de Paris où j’ai vu jadis un véritable savant s’arracher les chevaux parce que l’horloge, la fameuse Horloge, retardait de trois dixièmes de secondes ! – Mais enfin, disait-il pour se consoler, on le sait et on peut faire la correction.

Cela pourtant peut avoir des inconvénients et pas plus tard qu’hier, j’ai manqué un train non pas de trois dixièmes de secondes mais de tout un compartiment de secondes que je n’ai pu rattraper.

Revenons chez M. Paul Lelong et opérons.

Dans le grenier, sous le toit, il y a un treillage de 4 mètres de long relié au tube en question, qu’on appelle un détecteur par fil métallique ; un autre fil se prolonge jusqu’à la terre. Le détecteur est en outre relié à un récepteur téléphonique, comme je viens de le dire.

Tout cela coûte 67 francs et s’appelle un « horophone », nom affreux et de composition barbare.

Rien comme on voit, n’est visible à l’extérieur et l’antenne grillage n’en arrête pas moins la fameuse onde hertzienne au passage. Attention. La voilà !

A 10 heures 44, avertissements reproduisibles par des points en alphabet Morse …… pendant 55 secondes.

Arrêt de 5 secondes environ pour un point à 45 minutes.

De 45 m.à 46 m. silence.

A 10h. 46 m. avertissement - ..-..-.. (Le D. Morse) (5 sec.  silence). Un point, - 47 m.

De 47 à 48 silence

A 10h 48 m. avertissement -…-…-…(Le 6 Morse) (5 secondes, silence). Un point, -49 m.

Cela recommence avant minuit à 23h 45 minutes, 23h 47 m, et 23h 49 m.

Il faut avoir une montre à régulateur à sa portée qu’on déclenche au point (coup sec) et l’on vérifie les deux fois subséquentes.

Ici ce n’est qu’intéressant et à l’Hôtel de Ville il serait bien urgent d’avoir un horophone pour régler l’horloge municipale, mais pour les navires en mer cela est d’importance.

Quand ils sont à moins de  2 500 kilomètres de la tour Eiffel, ils font leur point sur l’heure envoyée et il faut que celle-ci soit d’une extrême exactitude d’où les précautions détaillées plus haut, car l’erreur est de 25 kilomètres par minute.

La gare de Saint-Quentin est un centre horaire et l’horophone y est installé depuis un mois. On peut voir l’antenne horizontale accrochée au dessus des trois poteaux télégraphiques à gauche au sortir de la gare sur la ligne de Guise.

Oh ! Ça n’a rien d’impressionnant. M. Paul Lelong nous disait qu’après l’heure chaque  jour l’observatoire de la tour Eiffel donne un bulletin météorologique qu’on peut relever avec la connaissance de l’alphabet morse.

Dans la journée, on peut entendre souvent des signaux musicaux, particulièrement le soir de 20  à 21 heures.

Ce printemps sur la « république » en rade de Toulon, un officier électricien m’offrit comme cela un petit concert : il parait que c’étaient des nouvelles d’une escadre opérant dans les Echelles du Levant.

Les matelots de service dans l’étouffante et sourde cabine électrique n’avaient même pas besoin du Morse : ils traduisaient la musique directement en phrases ! Opéra …tion dans le Levant, paroles et musique de la T.S.F

Très content d’avoir vu ça avant de mourir.

LEBADAUD

Journal de Saint-Quentin 1912

B.M. Fonds local

Retour en haut