Articles, photos, gravures

Articles ❯ Saint-Quentin , il y a 100 ans ❯ Question des arbres des Champs-Elysées

La question des arbres aux Champs-Elysées.

Un de mes amis nous demande d'insérer la réponse suivante qu'il a fait à la communication à l'Ami des Jardins.

On pourrait dîtes-vous, ô Ami des Jardins; faire des Champs-Elysées un charmant parc public; vous parlez de bosquets, de bouquets d'arbres, de pelouses, fleurs, etc... J'en conclus que vous êtes bien jeune ou que vous n'êtes pas Saint-Quentinois.

Des bosquets ? Des pelouses ? Ah! la bonne aubaine pour les prêtresses de Venus! des fleurs?  Elles dureraient l'espace d'un matin. N'en a-t-on pas fait l'essai Avenue Faidherbe, place de la Gare. Comme cela a bien réussi!  C'était le pillage des massifs par tous les gamins. Il y a bien près de la Somme un jardin respecté parce que clôturé par une grille. Et encore que de vieux journaux  n y pourrait lire.

Quant au Jardin d'horticulture, j'ai observé que par les chaudes journées d'été, on n'y pouvait rester faute d'ombre.

Vous paraissez surtout ignorer qu'en 1835 l'administration a planté aux Champs-Elysées un grand nombre d'arbres en vue d'assainir une partie de la ville qui était envahie par les émanations des marais voisins. Les arbres des Champs- Elysées font office de filtre et l'on peut affirmer sans crainte d'être démenti, que si l'état sanitaire de la ville est aussi bon, on le doit pour une forte part aux arbres des Champs -Elysées.

Un habitué des Promenades.

Journal de Saint-Quentin

Mars 1914

B.M. Fonds local.

Retour en haut