Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nos écoles au fil du temps ❯ Première école mutuelle de Saint-Quentin

Première école mutuelle de Saint-Quentin

                                                                  Rue du Petit-Origny et impasse de l'Arsenal

La première école d’enseignement mutuel ouvrira à Saint-Quentin, rue du Petit-Origny, dans l’ancienne Abbaye de Fervaques, le 1er mai 1819. Elle sera dirigée par Monsieur Limozin, formé à l’école-modèle d’Amiens, avec
l’aide d’un moniteur général, sorti lui aussi de la même école. On y enseignera : la lecture,l’écriture l’arithmétique, la langue française, la géographie et l’histoire. Il y avait aussi des cours particuliers pour la « tenue des livres » pour toutes sortes de commerces et professions. Le prix était de 5 F par mois et par
élève. L’école pouvait contenir 150 élèves.

Une classe d'école d'enseignement mutuel sous la Restauration, qui nous laisse imaginer celle qui se trouvait à l'ancienne Abbaye de Fervaques, rue du Petit-Origny

Au même endroit, l’école de filles sera fondée le 6 septembre 1819 pour 200 élèves, dirigée successivement par Mme Mercier puis en 1824 par Mme Boileau-Duval. Elles étaient aidées par une sous-maitresse. On y enseigne tous les travaux à l’aiguille et les premiers éléments de l’éducation.
En 1832, les deux écoles seront déplacées un peu plus loin dans des locaux spacieux de l’ancien arsenal. C’est Mme Limozin qui aura en charge l’école de filles. En juin 1840, M.
Limozin disait de cette école : « Le local est trop long et trop étroit - Il est mal éclairé - C’est une fournaise en été, un glacier en hiver - Son entrée est incommode et facilite l’évasion des élèves ». Des réparations sont envisagées, mais étant trop importantes, il sera décidé le 1er février 1941 de déplacer l’école rue Sainte-
Anne. Les bâtiments de l’impasse de l’Arsenal seront détruits pour faire place au Marché couvert en 1842.

Plan de la classe de l'école d'enseignement mutuel, en 1932, rue de l'impasse de l'Arsenal. Elle mesurait 35 mètres de long et 5 mètres de large, elle pouvait contenir 300 élèves. (Sources Archives municipales de Saint-Quentin)

 

Retour en haut