Articles, photos, gravures

Articles ❯ Sur nos murs ❯ Plaque de la place du 87e R.I.

Plaque de la place du 87e R.I.

Cette plaque se trouve sur le dernier vestige de la caserne Saint-Hilaire, détruite pendant la Grande Guerre : le pavillon gauche qui se trouvait à l’entrée. Les bâtiments avaient été construits entre 1875 et 1876. La caserne portait le nom du Général de division Saint-Hilaire, originaire de Ribemont, tué à la Bataille d’Essling le 23 mai 1809. Elle avait accueilli le 1er novembre 1876 le 87e régiment de Ligne, puis 6 autres compagnies en 1877.

Jusqu’en 1914, ce régiment, devenue le 87e R.I. en 1882 marquera la vie des Saint-Quentinois par ses défilés, ses prises d’armes et ses concerts.

C’est de la caserne que ses hommes  partiront au combat avec ceux du     287e R.I. et du 10e R.I.T. en août 1914. La plaque rend hommage  à ceux qui sont tombés au Champ d’Honneur.

Après la guerre, le régiment ne reviendra pas et restera à Saint-Denis. La caserne détruite ne sera pas reconstruite et laissera la place au vélodrome et à l’École de Plein Air.

Caserne avant 1914

Ruines de la caserne en 1919

Le pavillon où est apposée la plaque en 2016

Retour en haut