Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les rues, les avenues, les places, etc... ❯ Place Danton

 

Place Danton

Dans le centre-ville, la place Danton est entre la rue du même nom et la rue de Charlevoix. Elle a été longtemps appelée Place Saint-Louis en souvenir de Saint-Louis qui vint souvent à Saint-Quentin. Pendant la Révolution, débaptisée, elle devint Place de la Carmagnole.

Cette place se trouve à l’emplacement du cimetière de l’église Saint-Louis.

Pendant plusieurs décennies ce quartier proposa des fêtes, les premières fêtes de quartier de la ville. Le Journal de Saint-Quentin en fait référence dès 1875. Les habitant lancèrent même une souscription pour couvrir les frais et lui donner un éclat particulier avec des illuminations, des feux de Bengale et un bal. La présence des chevaux de bois était inévitable.

En 1922, ces fêtes commençaient le samedi 27 août par une retraite aux flambeaux la Vaillante y participait déjà. Le lendemain matin, il y eut plusieurs courses sous le patronage du journal local : « Le Grand Echo ». Le dimanche après-midi, devant l’hôtel des Suzannes et à l’angle des rues Danton et Michelet, se déroulaient des exercices gymniques : mouvements d’ensemble, pyramides, barre fixe et barres parallèles.

A 21h, c’était le grand bal, au carrefour des rues de la Sous -Préfecture et du Gouvernement.

Dans une niche au-dessus du café, il existe toujours une niche avec un Saint-Louis qui était promené comme l’est encore aujourd’hui saint Fiacre.  


Journal de Saint-Quentin 1875, 1876
Grand Echo de l'Aisne 1922
B.M. Fonds local.

Retour en haut