Articles, photos, gravures

Articles ❯ Saint-Quentin , il y a 100 ans ❯ Par la ville. Jardins au printemps.

 

Par la ville. Jardins au printemps.

 

Le coquin de printemps a fait s’entrouvrir hier les fleurettes du maigre bosquet exilé place du Huit-Octobre.

C’était joli et triste à la fois cette poignée de petites étoiles violettes tombées sur la tête de ces habits noirs et hérissés.

Le bon soleil riait dans le ciel et tout avait un air de fête.

Passé le pont, la surprise nous cloua sur place ! Vous savez, le petit jardin des ponts-et-chaussées :

Connais-tu le jardin où fleurit le papier

Ce petit jardin où les passants jettent leurs vieux journaux et où les allées ne se distinguent plus des parterres et qui n’est pas un jardin dans la dèche car on l’a savamment tracé et on y a planté des aucubas ruineux et ces splendeurs font tristement ressortir sa misère habituelle, eh bien ! ce petit jardin on lui faisait sa toilette ; on repiquait des fleurs de saison et des ingénieurs et des jardiniers étaient en conférence pour établir sous quel angle l’herbe devait être fauchée.

Du coup, son voisin, le petit jardin de la Ville, de l’autre côté de la Somme, va être obligé de se brosser et de se peigner aussi entre nous, il en a rudement besoin.

Seulement, un peu plus loin c’était moins gai. Des bûcherons commençaient de s’attaquer aux tilleuls argentés de ce qu’on appelle le square de la Gare ainsi nommé parce qu’il est triangulaire et que square veut dire carré. Ils sont condamnés parce qu’ils cachent l’heure du cadran et qu’une foule de Saint-Quentinois ont attrapé des maladies de cœur en croyant manquer le train. Soit !

Pourrait-on émettre un vœu ?

Va pour les tilleuls, mais les peupliers ?

Ne pourrait-on pas les laisser ?

Il y a longtemps qu’ils sont là, ce qui est une fameuse raison surtout pour des arbres, et peuvent ils ne cachent rien du tout ;

Second vœu : puisqu’on flanque vingt arbres par terre – vingtuple crime- qu’on en replante tout de suite quarante en manière d’expiation.

 

Journal de Saint-Quentin

Mars 1913;

B.M. Fonds local.

Retour en haut