Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ Papillons de Fervaques

Les papillons à Fervaques

M. Passet nous a légué sa collection de papillons à laquelle il consacra toute sa vie et beaucoup d'argent. Il était un riche propriétaire et habitait au château de la Terrière près de Aubencheuil-aux-Bois. Il employait des chasseurs dans tous les pays du globe. Sa collection comptait plus de 600 000 espèces et ce fut longtemps l'une des plus belles du monde.

Les papillons devaient être installés dans les locaux du palais de Fervaques qui furent transformés en hôpital militaire pendant la guerre. Lors de l'évacuation de la ville par ses habitants, ils suivirent les Pastels de Maurice Quentin de Latour et partirent à Maubeuge.

A l'armistice, en attendant la remise en état des bâtiments , on déposa la collection au musée du jardin des plantes à Paris. Quand elle revint à Saint-Quentin, elle alla quelques temps au palais de Fervaques mais dû émigrer au musée avec les pastels.

En 1938, la valeur de la collection était estimée de 40 à 45 millions. Certains papillons coûtaient jusqu'à 40 000 frs pièces. Une des plus belles pièces était le Polyommatus trouvé dans les étangs de Rouvroy. Il n'y en avait que 40 dans le monde dont 7 dans le musée. Le premier avait été pris en 1878 et le dernier en 1908.  

M. Passet avait légué à la ville en même temps sa bibliothèque qui contenait beaucoup de livres sur l'entomologie mais elle a disparu pendant la guerre 14/18.

 

D'après le Grand Echo de l'Aisne Juillet 1941

Bibliothèque Guy de Maupassant. Fond local 

Retour en haut