Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ Au musée des modes

AU MUSEE DES MODES

VIGNON, COIFFEUR-PARFUMEUR

Rue d’’Isle, n°9

Renommé pour la taille des cheveux,

A l’honneur de prévenir qu’il vient de recevoir un assortiment de PEIGNES NOUVEAUX en corne, imitant parfaitement l’écaille ;

SAVOIR

PEIGNES demi-élastiques.

Ils ont l’avantage de maintenir les cheveux les plus épais dans leurs limites, tandis que les Peignes élastiques (qu’il tient aussi) ne peuvent convenir à toutes les chevelures.

PEIGNES à la Zerline , PEIGNES à la Fiancée

PEIGNES à la coupe parisienne ;

Et généralement tout ce qui concerne le Postiche, si utile et si recherché pour l’embellissement des deux sexes.

Journal de Saint-Quentin. Juin 1830.

B.M. Fonds local.

Retour en haut