Articles, photos, gravures

Articles ❯ Saint-Quentin , il y a 100 ans ❯ Muguet des bois

Le Muguet des bois

    La fête du bois d’Holnon est aussi la fête du Muguet; depuis quelques années, on dévaste la jolie plante au parfum si suave avant même que la floraison soit complète; des jeunes filles, des enfants en offrent de porte en porte, ou sur le marché; il en vient même de Saint-Gobain.


     On sait que les horticulteurs forcent le Muguet dans les serres, et que l’on en vend des potées fleuries dès la fin de décembre et pendant le mois de janvier. La culture du Muguet a pris une extension considérable car le Muguet des bois n’aurait pas suffi et nous allons surprendre plus d’un lecteur en extrayant de la Nature les renseignements suivants.
    « L’Allemagne est actuellement le fournisseur du monde entier pour les racines de Muguet. Elle en exporte actuellement 60 à 70 millions dont la moitié en Angleterre, et 15 à 20 millions en Amérique. Récemment un horticulteur de Hampton (Angleterre), M.E. Victors, ancien élève de l’Ecole d’agriculture de l’Allier, vient, avec le concours de cette école, d’essayer d’introduction en France de la culture du Muguet. Il a choisi un terrain du Bourbonnais placé dans des conditions analogues à celles des cultures allemandes, et il a déjà abstenu plus de 100 000 griffes qu’il a forcés dans ses serres d’Angleterre, où il a obtenu des plantes comparables à ceux provenant d’Allemagne. »

 

     D’après l’abondance du Muguet nos seulement dans les bois d’Holnon, mais aussi dans nombre de petits bois dont le sol est riche en humus, il semble qu’il ne serait pas impossible d’en essayer la culture, puisqu’il paraît se plaire dans notre pays ; verrons-nous un jour notre Vermandois producteur en grand du Muguet ?

 

Le Guetteur mai 113

B.M. Fonds local

Retour en haut