Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les monuments ❯ Martyre de Saint-Quentin

 

Martyre de Saint-Quentin

 

 

Sur la façade d’un immeuble tout en haut de la rue Emile Zola, un petit Saint-Quentin, sculpté en chêne, avait été enlevé par les allemands. Il datait de 1732.

Il représentait le supplice de Quintinus qui aurait eu lieu dans une tour s’élevant à cet emplacement.

C’est la Société académique qui demanda à Gabriel Girodon de refaire un nouveau petit Saint-Quentin en ciment.

Au centre, on y voit Quentin, agenouillé, derrière son bourreau qui lui enfonce un clou dans l’épaule, face à eux, regardant la scène, Rictiovarius.

Ce n’est qu’en 1935 que le bas relief, le martyre de Saint-Quentin sera mis en place.

Retour en haut