Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ LAGES, Marbrier

LAGES, Marbrier

établi à Saint-Quentin, depuis 17 ans, rue St-Martin, vis-à-vis l’Hôtel-Dieu,

Prévient MM. les Habitants et entrepreneurs de bâtiments de cette ville et des environs, qu’il vient de transférer ses magasins et ateliers en sa nouvelle maison, même rue, place de Henri IV, au rond-point, où l’on trouvera toujours un assortiment complet et disponible de chambranles de cheminées à colonnes, à consoles galbées, cheminées ordinaires, avec et sans cadres ; tables pour meubles, mortiers en marbre, et carreaux.

Il grave, tourne et dresse toutes sortes de monuments funèbres, ainsi que toute espèce d’Ouvrages d’églises, et entreprend généralement tout ce qui concerne la Marbrerie.

Il tient magasin de Pierres bleues, propres aux bâtiments, telles que marches, laviers, bacs, dalles et carreaux, etc.

Le sieur LAGES vient de recevoir une très belle collection d’Ornements d’architecture, pour la décoration des appartements, toutes ces pièces sont dans le plus nouveau goût et d’après les meilleurs dessins.

Il se charge aussi de faire des envois aux personnes qui voudront bien lui adresser leurs demandes : elles n’auront qu’à se louer de ses prix et conditions.

Seul Marbrier en cette ville depuis 1810 jusqu’en 1825, le sieur LAGES a exécuté les travaux importants qui ont été faits tant à l’église qu’à l’Hôtel-Dieu de Saint-Quentin, et la majeure partie de ceux du château de Caulaincourt.

Il jouit en outre de la confiance des principaux habitants de cette ville, qui, ainsi que les administrations, l’honorent depuis longtemps de leur choix.

 

Journal de Saint-Quentin. Février 1927.

B.M. Fonds local.

Retour en haut