Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les monuments ❯ Fontaine Paringault

 

La fontaine Paringault

 

             
           

                                                                                                                                                                                                                                                                

 

 

     La fontaine Paringault était située au centre de la place Lafayette que nous appelons plus communément place aux grenouilles. Elle avait été achevée en 1897.

     Au sommet d’une pyramide dominait, le buste de Paringault. On y avait gravé une inscription à la mémoire de ce bienfaiteur des pauvres.

     Au dessous de cette pyramide, on y voyait un motif composé de quatre grands coquillages encadrés par des frontons ornés au centre de dauphins.

    Le piédestal proprement dit était composé sur ses arêtes de quatre consoles qui supportaient quatre enfants.

    Devant chaque face du piédestal carré se trouvaient une vasque ornée de chimères et supportée par une colonne avec une base qui répétait la moulure du soubassement.

     Enfin un grand bassin circulaire était coupé par huit consoles supportant des animaux.

     La hauteur totale du monument était de 9,50 m. Le buste était placé à 8,00 m de hauteur et avait une dimension de 1,50 m avec le socle de 1,10 m sans.

     La largeur du piédestal était à la base de 2,40 m.

     Au centre du monument, on avait aménagé une chambre destinée à recevoir les appareils de fontainerie.

     Le diamètre des vasques entourant le piédestal était de 2,40 m qui étaient situées à 2,60 m de hauteur.

     Les enfants étaient placés à 3,60 m avec une hauteur de 0,90 m.

     Le diamètre du grand bassin était de 14 m avec un trottoir de 5,00 m.

     La pierre employée est de Contarnous.

     Le poids total du monument était de 260 tonnes.

     L’architecte était G. Malgras.

 

     Ce monument fut détruit pendant la 1ère guerre mondiale.

     L’estimation de l’ensemble des travaux fut évaluée à 51 396fr. On n’accordera que 33 188,82fr.,  le 14 décembre 1922.

     Elle fut reconstruite d’une façon plus moderne, juste surmontée du buste de Paringault. L’édifice était entouré par une grande vasque ornée de nos fameuses grenouilles comme le monument d’avant-guerre.

     L’architecte était André Brassart et le sculpteur Diosi.

     La fontaine fut terminée en 1933.

     Les allemands enlevèrent la statue à nouveau pendant la guerre 39/45, elle ne fut jamais reposée.

 

Source : Dommage de guerre série R. AD.

Le Grand Echo de l’Aisne 15 septembre 1933. Société Académique.

Retour en haut