Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nos écoles au fil du temps ❯ École maternelle Pauline Kergomard

École maternelle Pauline Kergomard

Une école pour la cité

L’école Pauline Kergomard est située dans le quartier Saint-Jean, au coin de la rue de Phalsbourg et de la rue Charles Gomart, éloignée de la rue de Cambrai.


© Collection particulière
A la fin de la première guerre mondiale, l’école Saint-Jean, sise rue de Cambrai est complètement détruite. La grille donnant sur la route et les deux portes ont même disparu. Les allemands ont creusé sous l’école des
sapes et des puits profonds. Le bâtiment récent, juste une cinquantaine d’années, bien entretenu, est considéré comme étant irrécupérable
La toute nouvelle école de Plein Air devrait pouvoir remplacer les anciennes écoles Saint-Jean. Celles de Clin et de la rue de Fayet sont proches.
Le projet de reconstruction est donc ajourné.
Grâce au legs d’un généreux donateur, Emile Billion, une nouvelle cité va être bâtie rue de Cambrai. Elle est réservée aux familles nombreuses. Elle en accueille 33 dans un premier temps, mais d’autres sont attendues.
Il faut que les enfants puissent aller à l’école. On construit des nouveaux locaux mieux adaptés à la vie moderne, des classes avec des grandes baies vitrées, une cour spacieuse ouverte sur le quartier. Tout y est aménagé pour rendre le plus agréable possible la fréquentation par les petits.
C’est Louis Guindez qui dressera les plans en 1929.


Plan de Louis Guindez – 1929 © A. municipales


© Collection particulière

L'école a été longtemps appelée « Petit Poucet ». À l’entrée, on découvre des peintures inspirées des contes de Charles Perrault.


© Collection particulière


© Collection particulière


© Collection particulière


.Une classe vers 1951 © collection particulière


En 1962 la municipalité fut saisie, par l’inspectrice des écoles maternelles, d’une demande afin que cette école soit appelée ‟Ecole maternelle Pauline Kergomard”
Cette requête fut acceptée

                                                         
Pauline Kergomard (1838 – 1925) est la fondatrice de l’école maternelle. Elle souhaite que les bases de lecture, calcul, dessin, écriture, etc. soient enseignées aux enfants dès le plus jeune âge. Elle voulait aussi que le mobilier leur soit adapté.
 

Retour en haut