Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nos écoles au fil du temps ❯ École communale protestante

École communale protestante

Au n° 19 rue Longueville

Le 9 janvier 1840, le Consistoire de l’Église réformée demande au Comité communal pour la population protestante de la ville une école spéciale nécessaire pour 130 enfants qui seraient traités de façon analogue à ceux d’un autre culte. La demande consiste en la gratuité d’un local. Ce n’est que le 26 avril 1851 qu’une école communale protestante mixte sera déclarée par le Conseil municipal. Celui-ci accorde une subvention de 1 200 F : 400 F pour le loyer et 800 F pour le traitement de l’instituteur.
Au 1er janvier 1853 l’école compte 55 garçons (dont 40 protestants) et 33 filles (dont 24 protestantes)
En mai 1853, la maison rue de Baudreuil que loue l’école protestante menace ruine et le Maire de ce fait la fait évacuer avant qu’elle ne s’effondre en partie quelques jours après. Provisoirement les élèves sont accueillis dans des locaux dépendants du Temple, mais peu commodes et insalubres.

Le 10 juin 1853 le Conseil presbytorial fait une proposition de construction d’une nouvelle école et le 23 novembre 1853, il signe un traité avec la ville : Le Conseil presbytorial se charge de la construction grâce à une souscription et la commune offre la concession gratuite d’un terrain au n° 19 de la rue Longueville, une subvention de 4 000 F et prend en charge les impôts, les assurances et l’entretien.
Le 10 novembre 1855 les travaux sont réceptionnés. Le coût de la construction aura été de 16 000 F pris en charge par le Conseil presbytorial pour 12 000 F et par la municipalité pour 4 000 F. Le terrain aura 14 m de large sur la rue et 35 m de profondeur, pour une superficie de 490m². Un accord est donné pour la séparation complète des garçons et des filles. L’école compte alors 31 garçons (dont 22 protestants) et 27 filles (dont 17 protestantes)

                                              Bâtiment principal de l’école protestante (sources Archives municipales)

Entrée de l’école communale protestante rue Longueville avec séparation garçons et filles (sources Archives municipales

                                                                   

                                                             Plan de l’ensemble de l’école (Sources Archives communales)

 

Retour en haut