Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ Concours de pêche.

Le concours de pêche

Dès 13 h, les pêcheurs arrivent sur la place Gaspard de Coligny où les attendent des perches portant des numéros . On tire au sort les places et chaque pêcheur se met près de la perche qui a le numéro qu'il a tiré. Quand tout le monde est prêt, vers 14h30, le cortégé s'élance c'est à dire les pécheurs avec leur gaule quelques fois décorée par leur soin de guirlandes ou de drapeaux et une foule qui va augmenter au fur et à mesure que l'on va se rapprocher du lieu de la fête .

Les pécheurs ont revêtu leur tenue de circonstance:  une blouse bleue ou grise, un grand chapeau en toile ou en paille, et un sac avec les précieuses amorces.

la "Lyre Saint-Quentinoise" avec ses musiciens  marche devant. On emprunte la rue du Palais de Justice, la rue Saint-Martin, la Grand-Place. On descend la rue d'Isle pour traverser la place du Huit  Octobre, le boulevard Gambetta, les rues Quentin-Barré et de Mulhouse.

On arrive enfin aux écluses. Chaque pêcheur rejoint le pieu qui porte son numéro. Un coup de feu retentit. Les lignes plongent dans l'eau.

Les pêcheurs restent attentifs, le regard rivé sur leur gaule. Parfois on répond à un promeneur qui s'enquiert des prises.

Pendant ce temps, la " Lyre Saint-Quentinoise" donne un concert dans un café proche des écluses .

18h ? Un second coup de feu annonce la fin du concours.  Le cortège se reforme mais les musiciens sont pressés de rentrer. On passe rues Charles Picard, du Gouvernement et Croix-Belle-Porte et on fait un tour complet de la Grand-Place.

De 19h à 20h30, on fait le pesage au Grand Café

En 1905, 300 pêcheurs ont participé au concours.

491 poissons ont été attrapés pour un poids de 5,380kg par 179 pêcheurs chanceux.

 

 

 

Retour en haut