Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les cimetières ❯ Chapelle Baudreuil

 

La chapelle Baudreuil

      

      

Voilà ce qui reste de la chapelle Baudreuil, une plaque qui sera bientôt illisible.

François de Baudreuil est né à Guise en 1765, il se marie à Saint-Quentin en 1789. Officier militaire, c’est en 1792 qu’il se fixe définitivement à Saint-Quentin dans une maison au coin de la rue des Suzannes et de la rue du Gouvernement, à l’emplacement actuel de la Croix,qui lui sera léguée en 1803 par un parent, Philippe d’Artois d’Urvillers.

François de Baudreuil est d’abord conseiller municipal et devient maire en 1816 jusqu’en août 1828, un des plus longs mandats à la mairie de Saint-Quentin.

En 1825, il a l’autorisation de démolir les remparts qui entourent la ville. Il en profitera pour faire ce que nous appelons encore aujourd’hui les Champs Elysées.

Il sauvera 10 657  livres provenant de l’abbaye d’Isle conservés dans de très mauvaises conditions en les transférant dans la sacristie de la Basilique.

Il reçut la Légion d’honneur 26 mai 1828.

Il décède le 10 février 1838 dans sa maison de la rue du Gouvernement.

Une des plus belles rues de la ville porte son nom.

 

La chapelle Baudreuil fut murée car devenue dangereuse. A l’intérieur il y avait cette plaque sur laquelle on pouvait lire :

 Ici repose Monsieur Philippe Louis Dartois                                                                        

 ancien et dernier Seigneur d'Urvillers                                                                                                                                     

 capitaine au régiment la Marche                                                                                      

 chevalier de St Louis                                                                                                            

 décédé en sa demeure de St Quentin                                                                                       

 1er brumaire an 12.

 

Merci à M. Erik Franqueville pour les photos et le texte de la plaque.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

                                              

                                   

Retour en haut