Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les cimetières ❯ Chapelle Arpin

   

Chapelle Arpin

                    Chapelle Arpin au cimetière Saint-Jean

Jacques Arpin nait le 30 novembre 1763 en Savoie, et meurt à Roupy le 27 octobre 1832.

Son père est Jean-Baptiste Arpin et sa mère Jeanne Fudral. Ils auront 8 enfants.

Jacques Arpin part chez son oncle à La Rochelle pour poursuivre ses études. Il devient voyageur de commerce et vend des baptistes et des linons. Bientôt, il se fixe à Saint-Quentin où il se marie le 17 mai 1785 avec Angélique Pluvinage, nièce d’un négociant. M. Pluvinage prend Jacques Arpin comme associé.

Il est officier municipal de 1790 à 1794.

Le 6 brumaire an 3 (27 octobre 1794) Jacques Arpin est nommé maire, il est le 6ème et dernier maire de la période révolutionnaire.

En 1800,  il achète une propriété de 5 ha à Roupy où il va fonder la 1ère filature de coton qui emploiera 400 ouvriers. Il reçoit une médaille à l’exposition de Paris en 1806 pour la qualité des ses mousselines. En le 10 avril1810, Napoléon  vient visiter son usine.

De 1810 à 1814, il installe une fabrique de sucre toujours à Roupy, elle est pillée par les prussiens.

Le 7 juillet 1815, il est député libéral.

Jacques Arpin et Angélique Pluvinage auront 8 enfants

Frédéric en 1786

Auguste 1788 / 1819

Achille 1790/ 1804

Zélie et Emilie en 1798.

Hippolyte en 1805

Et Eugène en 1805.

Tous se marieront avec des familles locales de renom : Paillette, Lemercier, Dufour, Dollé….

Angélique Pluvinage décède le 17 octobre 1820. Elle repose au cimetière Saint-Jean.

Jacques Arpin décède à Roupy où il est inhumé. Sur son tombeau de marbre blanc, il est écrit :

 

"Ci-gît Jacques Arpin, né à Monvalérien-sur-Sie (SIC), en Savoie,
le 22 novembre 1762, décédé à Roupy le 27 octobre 1832.
Génie supérieur, homme intègre, négociant éclairé, il fut maire de la ville de Saint-Quentin, plusieurs fois président du Tribunal de commerce, et membre de la Chambre des députés. Manufacturier habile et philanthrope, il fonda en 1802 à Roupy, l'un des premiers et plus importants établissements de France pour la filature et le tissage du coton.
Le jury de l'exposition de 1806 lui décerna une médaille d'or et,
en 1819, il fut décoré de l'ordre de la Légion d'honneur".

                         Sépulture de Jacques Arpin à Roupy

Retour en haut