Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les églises et les chapelles ❯ Bénédiction des cloches de Sainte-Pécinne

Bénédiction des cloches de Sainte-Pécinne

 

Registre G.980 (Archives départementales)

 

Inventaire des archives de l’église collégiale de Sainte-Pécinne de Saint-Quentin.

Celle-ci se trouvait au coin de la rue des Suzannes et du Gouvernement.

La fondation remonte à 1094 sous Hugues-le- Grand, comte du Vermandois.

Il y avait 12 chanoines.

Ce cartulaire renferme tous les biens que possèdaient l’église collégiale de Sainte-Pécinne en 1751

 

Retranscription de la page 721

 

Bénédiction des cloches de l’église Sainte Pécinne.

 

« La bénédiction des cloches d’une église est faite ordinairement avec la permission du supérieur ecclésiastique par celui qui est comme le chef de cette Eglise où il y a eu quelque refonte de cloches.

C’est pour cela que le chapitre de l’église de sainte-Pécinne a toujours était soigneuse que cette bénédiction se fit pour le bon plaisir des supérieurs légitimes par celuy qu’ils honorent  de cette commission, soit son ancien, soit son reçeveur, soit son pouvoir depuis que l’office le prévôt est séparé de la charge de reçeveur.

Le 1er août  1625, les trois cloches refondues nouvellement ont été bénites par   -----------------chanoine, assisté de deux autres chanoines convertis des ornements de diacre et de ------------secrétaire.         

 

Le 13 9bre 1667 ; le reçeveur et prévôt a béni solennellement une cloche refondue depuis peu. »

                                         

                                   

                                    Registre G.980 (Archives Départementales)

 

      

      Ruines de l'église Sainte-Pécinne détruite à la Révolution et démolie en 1824

                                                      (Gouache de M. Poiret - source Musée de Laon)

 

          

               

 

 

Retour en haut