Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les abbayes et couvents ❯ Abbaye de Saint-Prix - après 1470

Abbaye de Saint-Prix - après 1470

                                           

                                                              Armes de l'Abbaye de Saint-Prix

                                 

 

Représentation de l'abbaye sur une gravure du XVIIème à côté de l'église St-Martin

 

Les moines bénédictins possédaient, au début de la deuxième partie du XIVème siècle, une maison abbatiale dans l’enceinte fortifiée de la ville de Saint-Quentin. C’est là qu’ils s’installeront définitivement, lorsque l’abbaye qui se trouvait à l’extérieur de la ville fut détruite suivant les ordres de Louis XI en 1471. Elle était située à côté de l’église Saint-Martin dans la rue du même nom.

L’abbaye de Saint-Prix fut vendue comme bien national en 1793 et en partie démolie l’année suivante. En 1825, une rue à son nom sera tracée dans ses jardins. Elle était en forme d’équerre, reliant la rue Saint-Martin (actuelle rue Emile Zola) et la petite rue Saint-Martin (actuelle rue Pasteur). Les restes de l’établissement religieux disparaitront complétement en 1856 et étaient situés au N° 42 de la rue qui changera de nom en 1911 pour celui d’Ernest Renan.

Le souvenir de l’abbaye a été conservé un certain temps par l’hôtel qui se trouvait au n°42 de la rue Emile Zola : « Le Saint-Prix », aujourd’hui : « Le Florence ».

 

                                    

                         Situation de l'abbaye en 1557 d'après Charles Gomart

         

     

   Emplacement où se trouvait l'abbaye - rue Emile Zola et rue Ernest Renan

  

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut