Articles, photos, gravures

Articles ❯ Les abbayes et couvents ❯ Abbaye d'Isle

Abbaye d'Isle

                                  

                           Situation de l'Abbaye d'Isle au XVIIIème siècle

                                  

        Ancienne Abbaye d'Isle à la fin du XVIIème siècle en haut de la rue d'Isle

      

                                            

                                                            Côté sud de l'ancienne Abbaye

 

Les moines revinrent  à Saint-Quentin au début de 1560 et résidèrent quelques temps sur le site de l’ancienne abbaye. Mais pour des raisons de sécurité, ils préférèrent rebâtir à l’intérieur des fortifications. Ils possédaient depuis 1422 une maison de refuge située dans un espace bordé par les rues de la Gréance (ancienne rue d’Isle), de la Truie qui file (aujourd’hui condamnée), des Corbeaux et du Petit Pont (actuelle rue Villebois-Mareuil).

Rue du Petit Pont, on construisit le bâtiment principal qui fut achevé en 1579. En 1582 une église au centre du terrain avec le portail donnant sur la rue du Petit Pont était consacrée par l’évêque de Noyon. Elle mesurait 24 mètres sur 9 mètres.  L’abbaye, tout en ayant changée de lieu restait dans la paroisse de Saint-Eloi. Le clocher, rehaussé d’une flèche recevait 6 cloches dont 4 devaient provenir de l’ancienne abbaye. Le cloître se trouvait au Nord et le cimetière à l’Ouest. On entrait dans les lieux soit principalement par la rue du Petit Pont, soit par la rue de la Gréance.

En 1607, suite au  rachat de terrains voisins, on construisit le réfectoire et la salle capitulaire dans la partie est du cloître.

Les mœurs dissolues des moines dans la première moitié du 17 ème siècle  mirent l’abbaye dans un état pitoyable.

Elle sera complètement reconstruite et agrandie entre 1718 (date trouvée sur la façade) et 1753.

Le cloître fut construit au sud au centre des terrains. L’entrée principale était rue de la Gréance. L’église dont la construction commença en 1758 devait mesurer 48 mètres sur 15 mètres. Inachevée à la Révolution, celle-ci sera détruite

En 1793, le tribunal du district prendra procession des lieux et les bâtiments seront à vendre en 1810.

Après être passé dans plusieurs mains, elle fut achetée le 2 octobre 1821 par les frères Joly pour y établir une filature qui fermera en 1889.

Le terrain sera vendu par lots et les constructions détruites de 1890 à 1909. Les rues Anatole de la Forge et de l’Abbaye d’Isle y seront tracées.

                                   

                           rue de l'Abbaye d'Isle à l'angle de la rue Anatole de la Forge

                                   

           rue de l'Abbaye d'Isle à l'emplacement de l'ancienne rue de la Truie qui file

Retour en haut