Articles, photos, gravures

Articles ❯ Ça s'est passé il ya 200 ans ❯ Il y a 200 ans, du 15 janvier au 21 janvier 1818

Il y a 200 ans, du 15 janvier au 21 janvier 1818

 3 enfants seront déposés au tour de l’Hospice civil de parents inconnus : 2 garçons : Damas et Victor Eugène Clauvis et une fille Zélia Eliza.

3 garçons : Jules, fils de Jean-Baptiste Prévost, tonnelier ;  G. Adolphe, fils naturel de Adèle Augustine Rosalie Tupignon ; François, fils de Jean François Lepelletier Lecouete, manouvrier ;

3 filles : Aimée Octavie Eugénie, fille de Paul François Gaujot, marchand ; une fille de J. Huriez, fileur et Sophie Eliza, fille de Jean Philippe Cauvin, négociant et d’Augustine Caille.

1 enfant : Joseph Quentin, 21 mois, fils de Jacques Quentin, fileur, domicilié au Faubourg d'Isle.

6 femmes :

Marie Louise Agathe Blondel, 78 ans, domiciliée au béguinage Sainte-Anne ; Marguerite Blondel, 82 ans, épouse de Charles Prevost, ancien négociant, domiciliée au béguinage Sainte-Anne (témoin Joseph Blondel, chapelier, 34 ans, neveu de la défunte) ; Marie Louise Quentine Vignon, 51 ans , épouse de Pierre Michel Sébastien NÉE, commis greffier du Tribunal civil et marchand, domiciliée sur la Grand-Place ; Anne Sophie Angeniol, 40 ans, domiciliée Faubourg Saint-Martin ; Adélaïde Quentine Françoise Toullier, 35 ans, épouse de Jean François Victor Labergris, tonnelier, domiciliée rue du Corbeau ; Marie Madeleine Rosalie Dormée, 48 ans, épouse de Jean Louis Plaquet, menuisier, domiciliée place des Capucins.    

 

  2 hommes :

Jean François Lebas, aubergiste, 50 ans, époux de Marie Madeleine Gaine, domicilié rue de l’Etoile ;  Louis Goberon, portefaix, 78 ans veuf d’Anne Marie Cotelau, domicilié place des Capucins.

Retour en haut